• Modellenland

Interview: Model Candice Msl (France)

Que pouvez-vous nous dire sur vous?

Je suis une fille simple, Etudiante en Lettres et qui espère évoluer dans le milieu de la communication par la suite. Je fais pas mal de petits boulots en parallèle de mes études et je rêve d’un bel avenir comme pas mal de personnes.

Si vous pouviez changer quelque de vous , qu'est-ce que cela serait?

Ma taille sans hésitation, je suis de taille moyenne pour une femme mais trop petite pour être mannequin défilée ou agences. Leurs critères sont très précis concernant la taille et les mensurations et ma taille a toujours était un obstacle a pas mal de beaux projets. Mais on est comme on est, et cela ne devrait jamais être un problème ou une contrainte au contraire.

Quelles sont vos qualités personnelles qui vous distinguent des autres?

Honnêtement je n’en trouve pas, je suis comme tout le monde et chacun a de belles particularités qui les distingue. Mais si je devais en choisir une se serait mon hypersensibilité et mon coter trop expressif en photo. Dans la vie de suis très timide et discrète, mais derrière l’objectif j’arrive à me dévoiler. J’adore travailler comme en acting, essayé de jouer ou d’incarner un personnage qui n’est pas moi dans la vie. Essayé de transmettre des émotions que je ressens au fond de moi et les ressortir sans filtre, c’est très libérateur et ca aide a retranscrire de vrai émotions en photo.

Comment avez-vous commencé à être modèle?

Tout a commencé par une simple rencontre, un shoot qui a duré pas plus de quinze minutes et qui a changé ma façon de voir les choses. J’avais avant cela aucune envie de devenir modèle, ce n’était pas fait pour moi, c’était un milieu inaccessible et superficiel a mon gout. J’ai rencontré un photographe qui était également formateur, il aimé recruter des modèles a en devenir et leur apprendre a dépasser leur limites en termes d’expression et poses. C’était a une époque ou je savais pas qui j’était et ou j’allais, cela m’a permis de voir ce milieu comme autre chose que quelque chose de superficiel et a me faire comprendre que celui-ci pouvait également être une thérapie pour moi, dépasser ses limites et prendre confiance a soie. C’est un domaine qui forge, et les rencontres que j’ai pu faire ont toutes étaient constructive et riches. Un milieu incroyable et pleines de belles personnes qui m’ont toutes apportées énormément.

Que pensez-vous de votre travail en tant que modèle?

Ce n’est pas un travail pour moi, ça m’est arrivé de faire des petits jobs mais cela reste une passion avant tout. J’ai réalisé qu’a partir du moment ou on est payé, on doit faire la prestation demandée, sans laisser libre court a nos idées. Le client décide de tout et je n’aime pas l’idée de pas être moi-même, de ne pas pouvoir apporter mes idées au projets. Je préfère ne pas être payé, faire des collaborations et être fier de dire que c’est un partage, avoir des résultats qui nous ressemble à chacun et pas dicté par un simple travail demandé. J’aime également pouvoir choisir les photographes, travailler avec quelqu’un de confiance, que j’apprécie et qui me connait. Les jobs sont très rarement des choix, et même si les fois où j’étais payé était de belles expériences, cela n’achètera jamais un shoot avec un ami photographe, ou on déconne et on laisse libre court a nos idées folles.

Quelles sont vos meilleurs expériences jusqu'à présent?

Mes meilleures expériences sont nombreuses, chaque shoot est une expérience et chaque photographe m’a apporté de beaux souvenirs. Mais si je devais en choisir une, se serait un hiver dans les Alpes. Devoir poser sur un lac gelé en robe de créateur (très légère). J’ai réellement cru que j’allais mourir de froid, et j’avais peur de glisser et de tomber dans l’eau. Mais l’équipe était géniale, on était tous solidaire comme une petite famille. Ce petit road trip était incroyable et nous a tous permis de dépasser nos limites, et je pense qu’on était tous fière ensuite de voir le travail obtenu en photo. Sinon ce sont également tous les souvenirs en Picardie, avec un photographe qui habite là-bas, nos shoots sont sans aucun doute les plus marquants pour moi. Nous étions comme deux enfants, se baladant à vélo et cherchant des spots’ au hasard, sans aucune préparation et juste au feeling. Nous avions trouvé une colline de craie et nous avions eu l’idée de me faire poser en topless dessus avec de la craie partout sur mon corps. J’ai réussi à me balader en topless dans la campagne pour des clichés, alors que dans la vraie vie je suis très pudique. C’était une expérience hyper libératrice et une première pour moi ! J’ai eu grâce à lui une confiance je ne soupçonnais même pas.. Réussir à me désinhiber plus facilement sans avoir peur des préjugés ou du regard des gens. Un souvenir extra, et cette rencontre m’a tellement étonné car nous étions vraiment en alchimie et j’étais confiante comme si on se connaissais depuis toujours alors que c’était notre premier shoot ensemble. Mais encore une fois tous mes shoots ont été de superbes souvenirs que je suis pas prête d’oublier.

Comment voyez-vous la beauté?

Pour moi la beauté ce n’est pas le physique, c’est le charisme que la personne dégage et son intelligence. J’ai vu des gens qui n’était pas l’incarnation de la perfection même et qui m’ont bougebé de par leur façon d’être, de s’exprimer, de regarder et toutes les belles choses qu’elles savaient. Je pense qu’on charme par le savoir avant tout et c’est cela la vraie beauté à mes yeux. De plus, celle-ci ne ternira jamais avec le temps contrairement au physique au terme brut.

Quels sont vos projets pour l'avenir?

J’aimerais obtenir mes diplômes, m’orienter et évoluer dans la communication, obtenir un travail stable et en parallèle ouvrir mon agence de management de modèles. Dénicher des talents, les former, leur donner confiances en leur capacités et les faires évoluer ! C’est un rêve fou je le conçois, mais j’aimerais tellement transmettre et voir évoluer des personnes qui ne songer même pas à être modèles ou mannequins. J’aimerais également développer mes idées artistiques, ne plus poser mais faire partie d’une équipe. Collaborer avec des photographes que je connais, faire appel à de belles marques a en devenir et faire de grands projets ensemble. J’adore poser aujourd’hui mais ce que j’aime le plus dans un shoot c’est la préparation d’un projet, les idées, et comment les mettre en pratique pour la conception de celui-ci. On voit souvent l’image et le modèle sur les affiches de pub, mais se qui m’intrigue le plus c’est tous les a cotés sans qui ce clichés n’aurait jamais existé.. Je me dis que plus tard ce qui me rendrait heureuse, c’est de ne plus être devant l’objectif, mais derrière, à penser chaque détail d’un shoot et de donner naissance à un projet.

Avez-vous un conseil à donner aux personnes qui aimeraient commencer dans ce milieu?

Ne surtout pas se prendre la tête. C’est une passion, qui fait un bien fou et qui apporte énormément à condition qu’on ne se prenne pas trop au sérieux. Je ne comprendrais jamais les modèles qui devienne hautaine et qui pense être quelqu’un sous prétexte qu’elle pose derrière un objectif. Tout le monde peut être modèle, c’est à la portée de tous de poser et d’être photographié. Et le fait de prendre cela trop au sérieux gâche tout le charme je trouve. C’est avant tout un moment de lâcher prise, d’amusement, de partage et de beaux souvenirs a raconté à nos enfants. Et également de ne jamais écouté les personnes qui critiques gratuitement sur un physique, des formes, ou une taille. Les modèles ne sont pas comme les mannequins, ils n’ont pas de mensurations type à respecter pour être dans les normes. Chaque model est beau avec toutes ses particularités.

Que pensez-vous du magazine "Modellenland "?

Le Magazine Modellenland est un super concept, le fait de pouvoir mettre en avant des artistes qui ne sont pas forcément a grande notoriété. Pouvoir donner au monde de nouvelles choses, mettre en avant la photographie et l’art telle qu’il est sans artifices. De nombreux Magazines sont aujourd’hui plus attiré par le profit que par leur contenu Editorial et c’est tellement dommage. Car c’est avant tout un partage et Modellenland prouve qu’il existe encore des magazines qui sont réellement intéressé par l’art de la photographie.

Site internet : https://candicemsl.wixsite.com/candicemsl/

Instagram : https://www.instagram.com/candice_msl/

Facebook : https://www.facebook.com/CandiceMsl

53 keer bekeken
Recent Posts
giphy.gif
525978_476391262394979_393208557_n.png
100046576_108081414254106_53299416628545

Latest issues

Issue 64kopie.jpg

Tattoos issues

cover tatooskopie.jpg

Lookbooks

LookBook64.jpg

Editorial issues

Editorial issue 43kopie (687 x 900).jpg

Monthly winners

Ki Tan.jpg

Pictures of the day

17.jpg

Kids issues

Modellen Land Magazine

 

A fresh, new submission-based editorial publication that celebrates the true art of fashion and the emerging artists behind it.

A fashion, beauty, editorial and concep-tual art magazine and will be published monthly in free digital format, and Print version.

Everybody can publish for free ,photographers, MUA, stylists, models, good amateur, students, semiprofessional, professional etc...

Modellenland is not a commercially profitable magazine

LookBook58kopie (2).jpg
2000px-Facebook.svg.png
b61f8f_2d8a07e13e9c41d091f5969b5a220da4~
Knipsel3.JPG
b61f8f_edf45ae0863a495ca35a0ed4883ded4b.
Knipsel2.JPG
b61f8f_f341df092e2a4a72a8f9d8b1029bfe61.
b61f8f_b0ee9975c6804549a085a7836d12f18c.
Knipsel.JPG
b61f8f_7988113656fe4db39f8825a8ec767e90.
b61f8f_ae442010728649f6ad9dddcd2d0776db~

Tags

41a239a2-a804-47c7-b846-ad3cc39c2596.jpg

Our fans