• Modellenland

Interview: Photographer: Pierre Guézennec (France)

Parlez-moi de vous.

Bonjour ! Pierre, 33 ans, fier mari et papa de deux amours, Breton d’origine, Normand de naissance, Lyonnais d’adoption. Ex-entrepreneur, développeur et chef de projet web, passionné de photo, de bois, d’écologie, de vie, de bonne bouffe et de bon copains.

Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

Ma génération a toujours plus ou moins fait des photos. Des appareils jetables aux premiers compacts numériques. Pendant mes études, je m’amusais à chercher des points de vue « conceptuels » avec un ami, la nuit, dans un foyer de jeunes travailleurs. J’ai eu ensuite entre les mains un Reflex argentique Canon et l’occasion de développer les pellicules. L’appareil m’a été prêté tout l’été, et j’ai vraiment accroché à ce moment-là. J’ai travaillé quelques temps après mes études, dans un boulot alimentaire, ce qui m’a permis d’acheter mon premier Reflex, un Canon 350D. C’était en 2006 je crois.

Quel est votre but dans la photographie?

Je n’en ai franchement aucune idée. J’avance sans but, et à chaque pas je me demande où poser le suivant.

Que représente pour vous la photographie?

Une manière d’exprimer l’intime, et d’en profiter pour créer du beau.

Comment votre travail ce différencie-t-il des autres?

Il ne s’en différencie pas du tout. Mon travail est la somme de ce que j’observe chez les autres photographes. J’essaie de garder l’essence de ce qui me plaît et je le retranscris avec mon grain de sel.

Où puisez-vous votre inspiration?

Chez les copains photographes, sur Instagram, dans ma tête, dans le bon sens. Je ne suis pas hyper inspiré, en fait.

Est ce que vous préparez vos images à l’avance?

Je le fais parfois. Mais pas souvent. J’aime improviser au gré de la discussion avec la personne que je prend en photo. C’est aussi un bon exercice, je pense, pour apprendre à observer une personne en temps réel et tâcher d’en tirer la singularité.

Travaillez- vous vos photos et décrivez votre travail de post production?

J’ai un process assez simple. Passage noir et blanc, dodge and burn, un peu de netteté si nécessaire sur les yeux. Je ne retravaille jamais la texture de la peau (en dehors des petits imperfections temporaires type boutons) ou les formes. Je développe, je ne retouche pas.

Quel est votre préférence location ou studio?

Studio. Je ne sais pas faire autre chose.

Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

Je cherche des fonds simple, sombres et texturés. Je cherche des sujets qui dégagent instinctivement quelquechose, qui ont de l’intensité dans le regard. Aucun autre critère.

Qu'est ce que vous voudriez absolument photographier?

L’intimité des « grands ». Je me moque complètement des apparences, de l’aura ou de la prestance d’une personne connue. Je m’intéresse essentiellement à l’humain derrière.

Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?

À ne pas se prendre la tête. Reste à l’appliquer plus souvent.

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Avoir un lieu, à Lyon, où shooter quand je veux !

Que recherchez - vous des modèles avec qui vous travaillez?

De la conversation !

Avez - vous encore un message pour les modèles?

Venez poser !

https://www.facebook.com/profile.php?id=1266817709

Model : Amande

Model: Zoé - instagram.com/zoenichelson

Model: Kam - instagram.com/kam_elea

Model: Melyne - instagram.com/mel_rah

Model: Angela - instagram.com/angela_madeinchina

Model: Solene

Model: Émilie - instagram.com/juneemilie

Model: Olivier - instagram.com/opieri

Model: Jade - instagram.com/jade_mdj

Model: Guilhem - instagram.com/guilhem_barlerin

Model: Natasha - instagram.com/iimustan

Model: Caroline - instagram.com/shanmoue

27 keer bekeken0 reacties
Recent Posts
Knipsel1kopie.jpg
100046576_108081414254106_53299416628545