Interview: Photographer Tomasz Kopersk (France)

22 Jul 2018

Parlez-moi de vous

Je suis né en ’76 en Pologne où j’ai passé mon enfance et terminé ma scolarité. Après attiré par la curiosité j’ai voyagé dans le monde pour approfondir la connaissance des langues.  Finalement je me suis déplacé à la frontière Franco-Allemande où j’ai commencé à travailler à l’usine. Depuis j’ai fait le tour de France et j’ai décidé de m'établir avec ma famille dans le Sud. La luminosité de la Provence fait que nous nous sommes installé pas loin de Marseille. Ici j’ai ouvert un studio photo et je me suis engagé en activité commerciale et associative. 

 

Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

En 2008, un ami qui admirait la photo m’a encouragé de prendre des cours pour améliorer la prise de vue et m'éloigner de l’usine. C’est grâce à lui que j’ai acheté mon premier appareil. Les résultats n'étaient pas là au début mais depuis j’ai passé beaucoup de temps sur la technique et la gestion des modèles.

 

Quel est votre but dans la photographie ?

Pendant des années mon regard a évolué dans la façon de photographier. Je suis content que cet art est une domaine large qui ne permets pas de s'ennuyer. Aujourd’hui je cherche l'originalité et ce qui me rend heureux c’est satisfaire les créateurs de mode ainsi que les mannequins. Le but c’est constituer une équipe pour un travail main dans la main, pour le meilleur rendu.

 

Que représente pour vous la photographie ?

C’est le moyen d’expression artistique qui en plus permets d’immortaliser le moment.

 

Comment votre travail ce différencie-t-il  des autres?

A certains étapes nous découvrons notre style. Il représente notre propre façon de voir le monde autour. C’est ça qui fait la différence.

 

Où puisez-vous votre inspiration?

Nous sommes inondés d’images et d’idées. L’inspiration est partout il faut juste s'arrêter et analyser l'environnement, ce n’est pas le plus facile au 21eme siecle.

 

Est ce que vous préparez vos images à l'avance?

Une partie de mes séances est à thèmes, donc forcément les grandes lignes sont préparées à l’avance. Surtout en studio au niveau des accessoires et de la mise en scène. Pour ce qui concerne les photos en plein air et en particulier de mode le choix des lieux et des créations est fait avant le shooting. Il reste toujours cet élément d’improvisation sachent que la rue est imprévisible.

 

Travaillez- vous vos photos et décrivez  votre travail de post production?

Une photo numérique se travaille dans l’ordinateur. Je travaille en numérique donc rien que certains filtres installé dans le boîtier exigent un renforcement de netteté par les logiciels.

J’aime bien des différents outils qui améliorent la qualité de la photo surtout les virages dans les ombres et lumières.

 

Quel est votre préférence plein air ou studio?

Les deux, ça dépends du temps. Travaillant pendant quatre mois d’hiver au studio le plein air nous manque. Pareil en septembre après toutes les séances en plein air on attend avec impatience la possibilité de dominer la lumière à l'intérieur.

 

Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

Chercher chez une femme au milieu d’une avenue des nouvelles valeurs jamais exploitées jusqu’à présent. Découvrir son côté caché parmi les milles séances réalisées auparavant. Les gens ont tellement de geste postures et grimaces pour moi l'être humain est le sujet roi.

 

Qu'est ce que vous voudriez absolument photographier?

Rechercher une nouvelle expression de Coco Rocha.

 

Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?

Toutes est défi. L'écoute, la réflexion et la patience paye.

 

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Continuer le chemin choisi et proposer mes clichés aux créateurs de mode. J’aime la photo de beauté qui fait la partie de fashion. Je veux bien la développer dès à présent avec de nouvelles connaissances professionnelles.

 

Que recherchez - vous  des modèles  avec qui vous travaillez ?

Le naturel et la fraîcheur. Travaillant pour un créateur je demande l'expérience et savoir posé devant la caméra. Si le feeling est au rendez-vous ce n’est que mieux.

 

Que pensez-vous de notre nouveau magazine?

Je vous ai découvert récemment. Je trouve que le fait de laisser s’exprimer les artistes débutants et moins connus est valorisant pour eux.

 

Avez - vous encore un message pour les modèles?

De ne jamais baisser les bras.

 

http://www.bykoperski.com/

https://www.facebook.com/bykoperski/

 

modèle: Laytitia Blasi

modèle: Natacha Nanou

modèle: Laytitia Blasi

modèles: Adely Loulendo et Candice Maury; fashion designer: Enoka Fonseka

modèle: Adely Loulendo; fashion designer: Candice Maury

modèle: Candice Maury; fashion designer: Enoka Fonseka

modèle: Yasmina Lopez; fashion designer: Tarquin Benel

modèles: Karoliina Sofia Ala-kantti et Riina Seise  fashion designer: Enoka Fonseka

modèle: Preencesse Tynnoux  fashion designer: Tarquin Benel

modèle: Karoliina Sofia Ala-kantti; fashion designer: Enoka Fonseka

modèle: Karoliina Sofia Ala-kantti  fashion designer: Enoka Fonseka

modèle: Carla Laget

 

Please reload

Recent Posts
Please reload

giphy.gif
Naamloos-1kopie.png
Knipsel.JPG