• Modellenland

Interview: Photographer Romano Loris (France)

Parlez-moi de vous

Je suis Loris Romano, photographe du Nord Est de la France, basé à Metz. J'ai toujours évolué dans les milieux artisiques depuis ma plus jeune enfance. J'ai commencé par la musique, très jeune, puis à mes 20 ans, j'ai ajouté l'image au son, en m'intéressant à la photogaphie

Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

Je me balladais dans un centre commercial. Et il y'avait une promotion sur un compact kodak. Je l'ai acheté. Au bout de 2 mois, je me suis rendu compte que cet appareil me suivait partout. Je prenais des photos quasiment chaque jour avec. En me renseignant sur internet pour voir comment améliorer la qualité des mes photos, j'ai sauté le pas en achetant mon premier reflex.

Quel est votre but dans la photographie?

J'ai deux buts distincts. D'une manière rationnelle, je vis de la photographie, c'est mon métier. Donc le but dans ce cas précis, est de subvenir à mes besoins. Mais à coté de la photo pro, je fais énormément de projets perso. J'aime l'humain par dessus tout. Mon but est simple à comprendre et compliqué à réaliser. J'aime que sur chaque image que je crée, il se “passe quelque chose”. Du simple portrait à la mise en scène, si une photo ne dégage pas un petit quelque chose, je ne la publie pas.

Que représente pour vous la photographie?

J'ai un style assez tranché. J'éclaire beaucoup mes photos à l'aide de flash et j'ai une retouche colorimétrique, qui n'est pas des plus naturelles. Pour moi la photographie c'est ça. Je ne souhaites pas spécialement faire une représentation de ce que j'ai devant moi. Je souhaite créer des clichés, tels que je les imagine.

Comment votre travail ce différencie-t-il des autres?

Je suis clairement de l'école “éclairage maitrisé”. J'aime controler l'éclairage. Partir d'une photo noire, et y ajouter de la lumière jusqu'a ce que ce que j'ai en tête se présente à moi sur l'écran de mon appareil. De la monosource a l'abus de sources lumineuses, j'aime trouver le bon setup pour chaque cliché. On dit souvent de mon travail qu'il est facilement reconnaissable dans sur un mur de réseau social... C'est une phrase qui me faisait peur au début, mais qui finit par me plaire

Où puisez-vous votre inspiration?

Dans la vie de tous les jours lorsqu'une scène se présente à moi. Dans la musique principalement: il arrive très souvent qu'une phrase dans une chanson, me donne une idée de cliché. Je travaille quasi jamais avec des moodboard dans mon boulot personnel, j'aime laisser toujours une part d'improvisation aux shooting

Est ce que vous préparez vos images à l'avance?

Seulement si elles nécessitent du matériel que je dois acheter. Sinon, en studio, j'ai systématiquement la même démarche. Je demande au modèle de venir avec beaucoup de tenues. J'ai la chance d'avoir un studio, avec des tas de modeleurs accrochés au mur. On regarde ensemble ses affaires, on définit des look, puis je construit des éclairages.

Travaillez- vous vos photos et décrivez votre travail de post production?

Je fais en sorte d'avoir le moins de post production possible à la sortie du boitier. Car clairement je ne suis pas très doué pour ça. Ma post production se limite à de la colorimétrie. Et pour les shoot studio, un léger travail de peau au besoin. Je ne fais pas de retouche beauty high end par exemple, car je ne sais pas faire, et n'ai jamais eu l'envie de m'y mettre.

Qu'est ce que vous voudriez absolument photographier?

Des gens que j'admire. J'ai toujours dit que j'adorerais shooter Mademoiselle K, une chanteuse Française, par exemple.

Quel est votre préférence location ou studio?

Je suis absolument incapable de choisir. Le studio m'apporte un côté rassurant, que je maitrise. Les shoot on location quand à eux me permettent d'inclure du décor, un univers à mes photos. Clairement, je ne peux pas choisir.

Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

Les gens. De mémoire je crois que j'ai dans tous mes disques durs (hors commande) une seule photo prise ou il n'y à personne dessus. Une vue de la fenêtre d'un bord de mer en vacances, parce que la lumière était vraiment jolie. Sinon, je ne shoot QUE du portrait dans mon travail personnel. C'est quelque chose qui me fascine.

Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?

Rester humble et simple. Ne pas perdre la passion. Quand on commence à sortir de jolies choses, il devient facile de répéter les mêmes séries, avec des modèles différents. C'est quelque chose que je m'interdis. Il m'arrive de travailler en série sur des thèmes forts, puis je passe à autre chose.

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Continuer à produire des photos qui me plaisent. J'ai également lancé une chaine Youtube “Light&Shoot” sur laquelle j'explique en détail comment je fais telle ou telle photo. C'est un projet que j'aimerai voir évoluer, afin qu'il m'ouvre la porte des workshop dans mon pays. J'adore transmettre, je n'ai pas de “secrets” et je me vois bien évoluer la dedans dans ma carrière.

Que recherchez - vous des modèles avec qui vous travaillez?

Que le modèle soit sympa. Rien de plus. Si j'ai un modèle pro en face de moi, je le laisse faire, ou je lui explique le mood que je souhaite. Si j'ai quelqu'un qui n'a jamais posé, je vais guider et mettre en confiance. Souvent les gens qui ne sont pas modèle proposent quelque chose de très intéressant si on sait aller le chercher. J'aime beaucoup la dimension psychologique du portrait. J'ai toujours pensé que finalement, le modèle nous renvoit l'image qu'il a de nous. D'ou l'importance d'être humain et simple.

Que pensez-vous de notre nouveau magazine?

En toute honneteté je le découvre par cette prise de contact. Je vais regarder ça de près, ça m'a l'air d'être vraiment chouette

Avez - vous encore un message pour les modèles?

N'ayez pas peur d'essayer. Si vous faites la démarche d'aller faire des photos, allez jusqu'au bout, n'ayez pas peur “d'essayer” des poses, vivez l'expérience. Et evidemment soyez vigilant(e)s. La photo est un monde merveilleux, avec quelques travers, comme dans beaucoup de milieux.

Facebook: Romano Loris (page) - Instagram: @romanolorispictures - youtube: light&shoot

Model: @lise_mw mua: @lise_mw

Model: @erinwgr mua: @justine_chery

Model: @valentine_rt mua: @valentine_rt

Model: @evam.book mua: @evam.book

Model : @evam.book mua: @evam.book

Model: @always_noir mua: @always_noir

Model: @i_mademoiselle mua: @i_mademoiselle

Model: @i_mademoiselle mua: @i_mademoiselle

Model: @always_noir mua: @always_noir

Model: @itselsaroses mua: @i_mademoiselle

Model: @anais_frandemiche @maellecanals mua: @anais_frandemiche @maellecanals

Model: @juliette_alenvers mua: @juliette_alenvers

Recent Posts
giphy.gif
525978_476391262394979_393208557_n.png
100046576_108081414254106_53299416628545

Latest issues

Issue 64kopie.jpg

Tattoos issues

cover tatooskopie.jpg

Lookbooks

LookBook64.jpg

Editorial issues

Editorial issue 42.jpg

Monthly winners

Ki Tan.jpg

Pictures of the day

17.jpg

Kids issues

Modellen Land Magazine

 

A fresh, new submission-based editorial publication that celebrates the true art of fashion and the emerging artists behind it.

A fashion, beauty, editorial and concep-tual art magazine and will be published monthly in free digital format, and Print version.

Everybody can publish for free ,photographers, MUA, stylists, models, good amateur, students, semiprofessional, professional etc...

Modellenland is not a commercially profitable magazine

LookBook58kopie (2).jpg
2000px-Facebook.svg.png
b61f8f_2d8a07e13e9c41d091f5969b5a220da4~
Knipsel3.JPG
b61f8f_edf45ae0863a495ca35a0ed4883ded4b.
Knipsel2.JPG
b61f8f_f341df092e2a4a72a8f9d8b1029bfe61.
b61f8f_b0ee9975c6804549a085a7836d12f18c.
Knipsel.JPG
b61f8f_7988113656fe4db39f8825a8ec767e90.
b61f8f_ae442010728649f6ad9dddcd2d0776db~

Tags

41a239a2-a804-47c7-b846-ad3cc39c2596.jpg

Our fans