• Modellenland

Cover Girl Sophie Bergeret (France)



Que pouvez-vous nous dire sur vous?

Je prends des photos depuis des années en tant que photographe, j’ai aussi fait un BTS en publicité, puis une Licence Humanités (Philosophie, Lettres, Histoire, Langues), ainsi qu’un Master en Littérature comparée à l’université Paris X Nanterre. J’ai fait du mannequinat assez tard, comme un job étudiant, mais ça s’est bien passé pour moi, j’apprécie vraiment beaucoup ce travail, que je considère comme une vraie chance, on peut se transformer, jouer, découvrir des lieux incroyables et des gens passionnants.


Si vous pouviez changer quelque de vous , qu'est-ce que cela serait?

Je m’occuperais mieux de mon instagram, et serais plus régulière dessus, je ne poste pas toujours tout, poste quand j’ai envie, sans cohérence particulière. C’est un outil important, je m’en sers et partage des backstages drôles ou des photos de shootings, mais très spontanément sans vision globale de ma page. Ca me convient plutôt bien mais c’est un outil si important aujourd’hui qu’il faudrait s’en occuper presque à plein temps.


Quelles sont vos qualités personnelles qui vous distinguent des autres?

Je suis quelqu’un de très spontané, naturel, je ne vais pas hésiter si la situation le permet, à poser des questions, m’intéresser aux gens avec qui je travaille même si je ne les vois qu’une journée, et à communiquer !


Comment avez-vous commencé à être modèle?

J’ai envisagé ce travail comme un petit boulot parmi tant d’autres, à l’époque je faisais serveuse, hôtesse, je faisais du télémarketing ou recrutais des donateurs pour des associations afin de payer mes études. J’ai testé le mannequinat presque par hasard, et ça s’est très vite bien passé, j’ai pu abandonner rapidement mes anciens jobs étudiants.


Quelles sont vos meilleures expériences jusqu'à présent?

Travailler pour des marques de luxe ou internationalement reconnues est agréable, l’organisation est souvent impeccable et le résultat parfait, mais je me suis rendue compte que mes meilleures expériences sont souvent avec des petits créateurs. Des marques jeunes ou indépendantes mettent tout leur coeur dans leur projet, souvent en équipe réduite, et comptent absolument sur vous pour rendre leur produit désirable. Ces shootings, souvent en équipes plus réduites, ont une dimension intéressante et réjouissante car on se sent véritablement acteur du projet, il y a une vraie énergie de groupe et d’équipe, une énergie contagieuse.


Que pensez-vous de votre travail en tant que modèle?

J’essaie toujours d’être aussi professionnelle que possible, être toujours réactive, à l’heure, savoir se préparer pour un casting ou un shooting est important. Pendant un shooting, essayer de garder la pêche même si les conditions sont difficiles, est important. Mes poses sont souvent en mouvement, la clé c’est de se sentir bien, énergique, naturelle, d’être soi-même !


Comment voyez-vous la beauté?

Comme un espace de liberté, où l’on peut avoir envie de fantaisie certains jours, où l’on a envie de tester de nouvelles choses, mais aussi et de naturel. Au quotidien je ne suis pas souvent maquillée, des soins quotidiens et une alimentation saine peuvent très bien se substituer au maquillage. J’essaie aussi d’avoir des produits avec des ingrédients aussi “clean” que possible, et non testés sur les animaux.


Quels sont vos projets pour l'avenir?

J’ai fait une école de publicité, et je fais de la photo et de la retouche depuis des années, je souhaite vivre de la photographie sur le long terme. C’est vraiment ce qui me plaît, me passionne, faire la direction artistique d’un projet, la prise de vue, puis la postproduction jusqu’à voir son projet se concrétiser en image est génial, on est beaucoup plus actif et créatif qu’en mannequinat, ça me correspond parfaitement.


Avez-vous un conseil à donner aux personnes qui aimeraient commencer dans ce milieu?

Frappez à toutes les portes, et ne prenez rien personnellement. Essuyer un refus de la part d’une agence ou en casting est normal, il ne faut pas s’arrêter sur ça et persévérer. Je conseillerais aussi de ne pas se reposer que sur le mannequinat, faire des études ou avoir une activité associative, sportive, artistique peut être intéressant. Il ne faut pas oublier que ce travail est temporaire d’une part, et se donner des clés pour évoluer sereinement lorsque celui-ci se terminera. D’autre part, avoir une autre activité permet de prendre du recul sur les castings qui s’enchaînent et sur l’univers de la mode, qui reste une bulle particulière.


www.sophie-be.book.fr - Insta: sophiebergeret


Ph: Marion Colombani

Ph: Marion Colombani

Ph: Marion Colombani


Ph: Marion Colombani

Ph: Marion Colombani

Ph: Capucine de Choqueuse

Ph: Capucine de Choqueuse

Ph: Capucine de Choqueuse

Ph: Capucine de Choqueuse


Ph: Julian Chehaiber

Ph: Elodie Tastet

Ph: Stefan Bourson

Ph: Frédéric Mercier

Ph: Capucine de Choqueuse


40 keer bekeken0 reacties
Recent Posts
Knipsel1kopie.jpg
100046576_108081414254106_53299416628545