• Modellenland

Interview: Photographer Sébastien Nenciarini-Petitpas (France)

Parlez-moi de vous:

Je n’ai pas commencé tout de suite par la photo car j’ai fait des études de droit. Mais l’art en général et particulièrement tout ce qui touche à l’image m’a toujours attiré. Finalement cette attraction a été la plus forte. Je vis de ma passion puisque je suis photographe professionnel sur Paris mais cela ne m’empêche pas de bouger un peu partout. Je collabore depuis de nombreuses années avec le magazine Paris Capitale avec lequel je fais beaucoup de choses différentes. Aussi bien du portrait, des reportages, que de l’évènementiel. J’ai pu aussi travaillé avec des marques prestigieuses comme Bulgari, Vacheron Constantin ou Naturana dans différents domaines.


Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

J’ai commencé la photographie dans les années 2000 en faisant une école photo sur Paris qui s’appelait le centre Iris. Mon premier véritable travail qui a pu être vu est une couverture pour un magazine de psychanalyse avec Henri Leconte (qui n’existe plus aujourd’hui). Puis une exposition collective sur les passages Parisiens pendant le mois de la photo. Ensuite j’ai collaboré avec différentes publications.


Quel est votre but dans la photographie?

Me faire plaisir avant tout et de ne pas laisser indifférentes les personnes qui regardent mesimages. Et de pouvoir en vivre. Je ne cherche pas à délivrer un message particulier, pour moi les choses doivent rester simples.


Que représente pour vous la photographie?

C’est un art de vivre. Une manière de traverser les années avec sa passion et les gens que l’on aime. En photo on observe beaucoup derrière l’objectif. Cela permet de voir notre société avec beaucoup de recul.


Comment votre travail se différencie-t-il des autres?

Ce que j’aime par-dessus tout c’est la lumière naturelle même si l’on peut obtenir de très belles choses en studio. J’essaye de l’exploiter au maximum de mes moyens. Je travaille énormément sur cette lumière lors de la prise de vue pour avoir le minimum de retouche en post prod. La prise de vue est essentielle dans mes images car c’est à ce moment que je prends le plus de plaisir. J’essaye de mettre en valeur harmonieusement mon sujet tout en gardant une ambiance.


Où puisez-vous votre inspiration?

Les personnes avec qui je collabore, et celles que je photographie. Mon environnement direct. J’aime m’imprégner d’une ambiance, d’un paysage. Observer la lumière pour mieux l’utiliser. Pour résumer tout ce qui m’entoure.


Est ce que vous préparez vos images à l’avance?

Cela dépend du travail que l’on me demande. Si l’on a un cahier des charges très strict, évidement oui. Sinon pas forcément, car comme je le disais plus haut, j’aime m’imprégner de l’ambiance.


Travaillez- vous vos photos et décrivez votre travail de post production?

Je ne suis pas un grand fan de la post production. Je fais le maximum à la prise de vue pour avoir le minimum de travail ensuite. Tous les effets de lumière que l’on peut voir sur Photoshop ce n’est pas mon truc car ils se ressemblent tous. Une lumière naturelle sera toujours plus belle qu’une lumière artificielle. Par contre j’utilise systématiquement un développeur raw pour améliorer mes images (contraste, couleurs, récupération de détails etc.) Et Photoshop pour effacer toutes les petites imperfections de la peau. Mais si je peux éviter je le fais. D’ailleurs cela a été mon credo pour ma série de nu : Pas de retouche, que la lumière extérieure et le modèle.


Quel est votre préférence location ou studio?

Location évidemmen !


Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

La mer, les grands espaces. Le travail sur le corps et les visages.


Qu'est-ce que vous voudriez absolument photographier?

Peut-être est-ce dû à la pandémie car nous avons été limité dans nos déplacements mais j’ai envie de faire le tour du monde et de photographier les plus beaux paysages de notre planète.


Quelle est la chose la plus importante que vous avez apprise au fil des ans?

Rester humble car on en apprend tous les jours en photographie même après beaucoup d’années d’expériences. Heureusement sinon cela serait très vite ennuyeux.

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Faire une série de portraits. Reprendre un travail plus soutenu avec Paris Capital.


Que recherchez- vous des modèles avec qui vous travaillez?

Qu’elle m’inspire ! Quelles apportent leur personnalité dans l’image. Je ferai de même.


Avez- vous encore un message pour les modèles?

Soyez-vous même.


Facebook: Sébastien Nenciarini-Petitpas

Website: https://www.nenciarini-petitpas.com / https://nenciarini.book.fr

Instagram: nenciarinipetitpas


Model : Linda kayden

mua : Kim Chincholle

hair : Delphine Pallaro

Model : Mérédith

Model : Magali

Model : Liliana Petitpas

Model : Liliana Petitpas

Model : Nathalie Demay

mua and hair : Stéphanie Duval

Model : Liliana Petitpas

Model : Linda kayden

mua : Kim Chincholle

hair : Delphine Pallaro

Model : Inga Gr / mua and hair : Stéphanie Duval

Model : Iris Sarg

Model : Nathalie Demay / mua and hair : Stéphanie Duval

Model :Inga Gr / mua and hair : Stéphanie Duval



159 keer bekeken0 reacties
Recent Posts